Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog de toutes les infos et documentations
  • Le Blog de toutes les infos et documentations
  • : Pour ceux qui veulent tout savoir sur le monde
  • Contact

Recherche

Archives

6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 17:02
Les temples représentaient les maisons des dieux : c'est là qu'on faisait des offrandes pour les amadouer ou les remercier (nourriture, objets précieux...). Il y avait géneralement un autel devant chacun des ces édifices : ils servaient aux sacrifices de boeufs ou de taureaux. On en tuait parfois jusqu'à cent : cela s'appelait une hécatombe ("hecaton" signifiant en grec "cent").

Généralités

La construction d'un temple grec répondait à des critères bien précis. Les frises pouvaient représenter plusieurs choses : cela dépendait du dieu ou de l'évènement célébré en cet endroit. Il existait plusieurs types de temples, qui portaient des noms différents selon leur nombre de colonnes, leur disposition...

Les temples aptères (sans colonnes latérales) :

Temple in antis

Temple in antis.
Il n'y a qu'une seule partie, le naos.



Temple prostyle

Temple prostyle.



      Temple amphiprostyle

Temple amphiprostyle.



Le temple périptère (avec des colonnes sur le côté) :

Temple peristyle

Temple péristyle.
Il possède un nombre impair de colonnes sur le côté et un nombre pair en facade. L'intérieur peut également se composer de plusieurs parties (c'est le cas du Parthénon d'Athènes).


Les styles

Il a existé six styles architecturaux ; trois étaient d'inspiration romaine (les ordres toscan, dorique romain et composite). Ceux qui nous intéressent ici sont grecs :


Le style dorique

Premier style chronologiquement, il a été utilisé longtemps, jusqu'à la période hellénistique. Il est d'apparence assez simple. Les colonnes des temples doriques n'avaient pas de bases ; elles possédaient de seize à vingts cannelures ("traits" verticaux de la colonne) : leurs arêtes étaient vives. Elles avaient 16 rayons (divisions horizontales). On peut facilement reconnaître ce style grâce au chapiteau.

Chapiteau dorique

Chapiteau de type dorique.


Le style ionique

Ce style, peu utilisé pendant l'antiquité, a toutefois été repris pour des monuments modernes (tel le musée archeologique national d'Athènes). Les colonnes possédaient 24 cannelures, 18 rayons et avaient des bases. Leurs arêtes étaient à méplat.

Chapiteau ionique

Chapiteau de type
ionique..


Le style corinthien

Souvent utilisé par la civilisation romaine, ce style se remarque surtout par la forme de son chapiteau. Une colonne a 24 cannelures et 18 rayons, mais pas de base.

Chapiteau corinthien

Chapiteau de type
corinthien.

Quelques définitions

Acanthe : un chapiteau corinthien représente les feuilles de cette plante.

Acrotère : socle placé sur le fronton et destiné à soutenir des petites statuettes.

Adyton : salle souterraine du temple.

Cella : autre nom du naos.

Colonne : voir la page "les différentes parties d'un temple".

Degré : voir la page "les différentes parties d'un temple".

Entablement : voir la page "les différentes parties d'un temple".

Frise : élément décoratif d'un temple. Voir la page "les différentes parties d'un temple".

Hexastyle : se dit d'un temple qui a six colonnes en facade.

Naos : partie principale d'un temple.

Opisthodome : partie située derrière le naos.

Orientation : l'entrée d'un temple se trouve à l'est, la sortie à l'ouest.

Péristyle : colonnade entourant un bâtiment, une cour...

Pronaos : partie située devant le naos.

Tetrastyle : se dit d'un temple qui a quatre colonnes en facade.

Volute : élément représenté sur un chapiteau de style ionique.

.
fronton et destiné à soutenir des petites statuettes. salle souterraine du temple. autre nom du naos. voir la page "les différentes parties d'un temple". voir la page "les différentes parties d'un temple". voir la page "les différentes parties d'un temple". élément décoratif d'un temple. Voir la page "les différentes parties d'un temple". se dit d'un temple qui a six colonnes en facade. partie principale d'un temple. partie située derrière le naos. l'entrée d'un temple se trouve à l'est, la sortie à l'ouest. colonnade entourant un bâtiment, une cour... partie située devant le naos. se dit d'un temple qui a quatre colonnes en facade. élément représenté sur un chapiteau de style ionique.

(avec des colonnes sur le côté) : fronton et destiné à soutenir des petites statuettes. salle souterraine du temple. autre nom du naos. voir la page "les différentes parties d'un temple". voir la page "les différentes parties d'un temple". voir la page "les différentes parties d'un temple". élément décoratif d'un temple. Voir la page "les différentes parties d'un temple". se dit d'un temple qui a six colonnes en facade. partie principale d'un temple. partie située derrière le naos. l'entrée d'un temple se trouve à l'est, la sortie à l'ouest. colonnade entourant un bâtiment, une cour... partie située devant le naos. se dit d'un temple qui a quatre colonnes en facade. élément représenté sur un chapiteau de style ionique.

 

(avec des colonnes sur le côté) : fronton et destiné à soutenir des petites statuettes. salle souterraine du temple. autre nom du naos. voir la page "les différentes parties d'un temple". voir la page "les différentes parties d'un temple". voir la page "les différentes parties d'un temple". élément décoratif d'un temple. Voir la page "les différentes parties d'un temple". se dit d'un temple qui a six colonnes en facade. partie principale d'un temple. partie située derrière le naos. l'entrée d'un temple se trouve à l'est, la sortie à l'ouest. colonnade entourant un bâtiment, une cour... partie située devant le naos. se dit d'un temple qui a quatre colonnes en facade. élément représenté sur un chapiteau de style ionique.

 

Repost 0
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 16:48

En histoire européenne, l'Antiquité désigne la période des civilisations de l'écriture autour de la Méditerranée, après la Préhistoire, avant le Moyen Âge. Traditionnellement, l'antiquité est commencée au IVe millénaire av. J.-C. (-3500, -3000) avec l'écriture, et terminée durant les grandes migrations eurasiennes autour du Ve siècle (300 à 600). La date symbolique est relative à une civilisation ou une nation, la déposition du dernier empereur romain d'Occident en 476 est un repère conventionnel pour l'Europe occidentale, mais d'autres bornes peuvent être significatives de la fin du monde antique.

Dans une approche européocentriste, l'Antiquité est souvent réduite à l'Antiquité greco-romaine.

La plus ancienne civilisation antique connue serait celle de Sumer qui inventa l'écriture dite cunéiforme, à base de pictogrammes pointus, dus à la forme biseautée du calame, vers -3500.

L'écriture hiéroglyphique est attestée dès la fin du IVe millénaire av. J.-C.

La fin de l'histoire égyptienne antique varie en fonction du point de vue adopté. Elle s'achève :

  • d'un point de vue ethnologique, à la mort du dernier pharaon autochtone, Nectanébo II en -343 et l'antiquité égyptienne se confond alors avec celle du monde hellénistique;
  • d'un point de vue politique, à la mort du dernier souverain autonome, Ptolémée XV Césarion en -30 et l'antiquité égyptienne se confond alors avec celle du monde romain;
  • d'un point de vue culturel, lors de la conversion du dernier temple égyptien en église copte, le temple d'Isis à Philae en 535 (fermeture en 551).

    En Europe, l'Antiquité commence avec la civilisation minoenne, en Crète entre -2000 et -1400. Cette dernière inventa l'écriture linéaire A, puis un dérivé, le linéaire B, premières formes d'écriture attestées sur le continent qui servaient à écrire une forme archaïque du grec ancien. Plus tard, les écritures dérivées de l'alphabet grec (inspiré de l'alphabet phénicien) s'imposent sur la totalité du continent (alphabets étrusque, latin, cyrillique et glagolitique, gotique, etc.).

    La fin de l'Antiquité – dont les civilisations de référence pour l'Europe sont la Grèce antique et la Rome antique – est traditionnellement fixée à la chute de l'Empire romain d'Occident, en 476. La période des invasions barbares (voir Antiquité tardive) est donc à la charnière de l'Antiquité et de la période suivante : le Moyen Âge.

    En raison de la permanence des grands traits de l'Antiquité tardive (civilisation du Bas Empire romain) au-delà de l'événement politique constitué par la déposition du dernier empereur romain Romulus Augustule, l'historien médiéviste Jacques Le Goff a par exemple proposé d'étendre l'Antiquité tardive jusqu'au Xe siècle. À l'inverse, d'autres historiens du Moyen Âge font commencer leur période dès le début du Ve siècle, voire dès le IVe siècle avec comme critères principaux l'essor du christianisme et la barbarisation de l'armée romaine.

    La discipline qui étudie les civilisations antiques est l'Histoire ancienne. La discipline qui étudie les civilisations protohistoriques est la Protohistoire.

Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 18:05

1939



- 1er septembre 1939: Les forces de l'Axe envahissent la Pologne.
- 3 septembre 1939: La France et Grande-Bretagne entrent en guerre avec l'Allemagne.
- 19 septembre 1939: Fin de la campagne de Pologne.
- 19 octobre 1939: Signature d'un pacte d'assistance mutuelle entre la France, la Grande-Bretagne et la Turquie.
- 27 octobre 1939: La Belgique proclame sa neutralité.
- 15 novembre 1939: Débarquements japonais en Chine.
- 30 novembre 1939: L'armée soviétique attaque la Finlande.
- 19 décembre 1939: Le cuirassé de poche "Admiral Graf von Spee" se saborde, après avoir été poursuivi par la marine anglaise pendant 80 jours.
- 29 décembre 1939: Les Finlandais chassent les Russes de Finlande.



1940



-15 février 1940: L'Allemagne déclare que tous les navires marchands britanniques seront désormais considérés comme bâtiments de guerre.
- 9 avril 1940: Les troupes allemandes commencent à occuper le Danemark et la Norvège.
- 10 mai 1940: L'Allemagne attaque la Belgique, les Pays-Bas et la France.
- 27 mai 1940: Evacuation du corps expéditionnaire britannique à Dunkerque
- 11 juin 1940:
Entrée en guerre de l'Italie, contre l'Angleterre et la France.
premieres batailles en Afrique.
- 13 juin1940: Le premier cargo transportant des armes en Angleterre quitte les Etats-Unis.
- 14 juin 1940: Paris est occupé par les Allemands.
- 15 juin 1940: La RAF bombarde l'Italie.
- 17 juin 1940: L'Italie attaque sur la frontière française.
- 22 juin 1940: L'Allemagne et la France signent l'armistice.
- 24 juin 1940: Armistice entre la France et l'Italie.
- 6 juillet 1940: Hitler propose la paix à l'Angleterre et lui offre sa collaboration pour le partage du monde.
- 11 juillet 1940: Formation du premier gouvernement de Vichy.
- 12 août 1940: Début de la bataille d'Angleterre. L'aviation Allemande bombarde 6 importantes stations radar du sud de l'Angleterre.
- 25 août 1940: Des avions allemands larguent leurs bombes sur Londres.
- 26 août 1940: Par représaille, la RAF bombarde Berlin.
- 27 septembre 1940: Formation du Pacte tripartite, qui lie l'Allemagne, l'Italie et le Japon.
- 16 octobre 1940: Création du ghetto de Varsovie.
- 28 octobre 1940: L'Italie attaque la Grèce.
- 4 novembre 1940: Les Grecs contre-attaquent.
- 8 novembre 1940: Le commandement italien donne l'ordre de retraite pour ses troupes en Grèce.
- 20 novembre 1940: La Hongrie adhère au Pacte tripartite.
- 23 novembre 1940: La Roumanie adhère au Pacte tripartite.
- 24 novembre 1940: La Slovaquie adhère au Pacte tripartite.



1941



- 12 février 1941: Le général Erwin Rommel arrive en avion à Tripoli, en Afrique du Nord.
- 14 février 1941: Les premiers éléments de l'Afrikakorps débarquent à Tripoli.
- 1 mars 1941: La Bulgarie adhère au Pacte tripartite.
- 4 mars 1941: Le premier convoi britannique de troupes et de matériel destinés à la Grèce quitte le port d'Alexandrie.
- 7 mars1941: Les premiers éléments du corps expéditionnaire britannique en Grèce débarquent au Pirée et à Volos.
- 25 mars 1941: La Yougoslavie adhère au pacte tripartite, mais la population se révolte et la gouvernement est renversé.
- 6 avril 1941: L'Allemagne attaque la Yougoslavie et déclare la guerre à la Grèce. L'Italie déclare la guerre à la Yougoslavie.
- 17 avril 1941: La Yougoslavie signe l'acte de rédition.
- 23 avril 1941: Capitulation grecque.
- 18 mai 1941: Le cuirassé allemand "Bismarck" sort du port de Gdynia, sur la mer Baltique.
- 20 mai 1941: L'Allemagne attaque la Crète. 
- 24 mai 1941: Le Bismarck coule le croiseur lourd "Hood", et endommage le croiseur lourd "Prince of Wales".
- 27 mai 1941: Le Bismarck est coulé par plusieurs navires anglais.
- 1 juin 1941: Fin de la campagne de Crète.
- 22 juin 1941: Hitler déclenche l'opération "Barberousse" contre l'URSS. L'Italie et la Roumanie déclarent la guerre à l'URSS.
- 24 juin 1941: La Slovaquie déclare la guerre à l'Union Soviétique.
- 26 juin 1941: La Filande déclare la guerre à la Russie.
- 27 juin 1941: La Hongrie déclare la guerre à l'URSS.
- 28 juin 1941: L'Albanie déclare la guerre à l'Union Soviétique.
- 30 juin 1941: Les Allemands suspendent la bataille d'Angleterre.
- 12 juillet 1941: La Luftwaffe bombarde pour la première fois Moscou.
- 11 août 1941: Les Russes mettent en ligne l'exellent char "Klim Vorochilov" de 55.000 kg.
- 14 août 1941: Charte de l'Atlantique.
- 4 septembre 1941: Début du siège de Léningrad.
- 24 septembre 1941: L'Australie, la Belgique, le Canada, la Tchécoslovaquie, la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, le Luxembourg, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, la Yougoslavie, l'Afrique du Sud et l'URSS adhèrent à la Charte de l'Atlantique.
- 12 pctobre 1941: Les Allemands s'emparent de Kalouga, un important noeud ferroviaire de la ligne Moscou-Kiev. Ils sont en train de réduire les poches de Viazma et de Briansk, où le gros des forces de Timochenko sera anéanti (+/- 600.000 prisonniers).
- 15 octobre 1941: En Pologne, une ordonnance établit la peine de mort pour les juifs surpris hors des ghettos.
- 16 octobre 1941: Puissant raid de la RAF sur Naples.
- 16 octobre 1941: En France, Pétain condamne Blum, Daladier et Gamelin à la détention perpétuelle.
- 17 octobre 1941: Les poches de Viazma et de Briansk sont totalement réduites.
- 20 octobre 1941: Les Russes ont déjà perdu 1.500.000 km² de leur territoire et 65.000.000 d'habitants. D'après les Allemands, ils auraient aussi perdu 3.200.000 prisonniers, 19.000 chars, 28.000 pièces d'artillerie et 14.600 avions.
- 21 octobre 1941: Nouveau raid anglais sur Naples.
- 24 octobre 1941: Russie: Les Allemands prennent Kharkov.
- 25 octobre 1941: La première offensive allemande contre Moscou est stoppée.
- 28 octobre 1941: Ultime tentative allemande contre Moscou. La boue et la résistance russe les paralysent.
- 30 octobre 1941: Début du siège de Sébastopol. Il durera 8 mois.
- 31 octobre 1941: En une seule journée, la Luftwaffe fais 45 sorties sur Moscou.
- 3 novembre 1941: Les allemands s'emparent de Koursk.
- 18 novembre 1941: Les Anglais déclenchent l'opération "CRUSADER" contre les forces italo-allmandes qui encerclent Tobrouk.
- 4 décembre 1941: Rommel lance en vain une ultime offensive contre Tobrouk.
- 5 décembre 1941: La Grande-Bretagne déclare la guerre à la Finlande, à la Hongrie et à la Roumanie.
- 7 décembre 1941: Sans déclaration de guerre, à 7h55, des avions japonais attaquent par surprise la grande base aéronavale américaine de Pearl Harbor, dans le Pacifique. Ils coulent ou endomagent gravement 8 cuirassés, 3 croiseurs, 3 destroyers, 2 navires auxiliaires, 1 mouilleur de mines et 1 bateau-cible. 188 avions sont détruits ou endommagés au sol. Il y aura 2.729 morts et 656 blessés. 
- 8 décembre 1941: Les USA et la Grande-Bretagne déclarent officiellement la guerre au Japon.
- 8 décembre 1941: Les Japonais bombardent Luçon, aux Philippines. Les américains perdent 86 avions contre 7 avions japonais.
- 8 décembre 1941: Les Japonais débarquent en Malaisie.
- 10 décembre 1941: Les Japonais coulent le Prince of Wales.
- 10 décembre 1941: Les Japonais débarquent au nord de Luçon.
- 10 décembre 1941: Les anglais libèrent la garnison de Tobrouk.
- 11 décembre 1941: Mussolini et Hitler déclarent le guerre aux USA.
- 12 décembre 1941: Tous les bateaux français qui se trouvent aux USA sont réquisitionnés par Washinton.
- 14 décembre 1941: Les Japonais signent un traité d'alliance avec la Thailande.
- 19 décembre 1941: Hitler prend personnellement le commandement de la Whermacht.
- 30 décembre 1941: En Pologne, les Allemands créent le premier camp d'extermination par les gaz.



1942



- 1er janvier 1942: A Washington, les représentants de 26 pays signent la Déclaration des Nations Unies, qui réaffirme les principes définis par la Charte de l'Atlantique du 14 août 1941. Ce document est signé par +/- 25 pays, dont la Belgique.
- 2 janvier 1942: L'aviation britannique bombarde Naples et provoque de graves domages matériels.
- 3 janvier 1942: Les Japonais débarquent à Bornéo sans rencontrer d'opposition.
- 4 janvier 1942: Tchang Kaï-check est nommé commandant de toutes les troupes alliées opérant en Chine.



1944



L'année 1943 a déjà décidé du cours de la guerre. L'initiative est passée aux Alliés, en Europe comme dans le Pacifique. Les affaires vont mal pour les 2 survivants du Pacte tripartite: au front, les généraux s'en rendent compte (feu l'amiral Yamamoto l'avait même prévu: "Pendant 6 mois, nous seront invincibles, mais après..."). Hitler croit dans les armes secrètes à venir et dans les miracles annoncés par les astrologues dont il aime s'entourer. Mais la réalité est bien différente des illusions du fanatisme. Les Russes, une fois surmontée la crise de la première année de guerre, sont de plus en plus forts; les usines produisent à un rythme fébrile. Quand à l'Amérique, elle fait sentir massivement le poids de son inépuisable potentiel industriel. En 1943, elle a produit 85.000 avions (47.000 en 1942...); depuis le début de 1942, ses usines et ses chantiers ont sorti 148.000 chars, 1.200.000 véhicules, 42.000 bouches a feu de tout calibre, 27 millions de tonnes de navires marchands et militaires. Les USA sont l'arsenal du monde libre. L'URSS a reçu des USA: 7.000 avions, 3.500 chars, 195.000 véhicules, 5.000.000 paires de bottes, des produits chimiques, des locomotives, etc.
Mais ils ne sont pas les seuls: la Grande-Bretagne a reçu l'équivalent de 6.000.000.000 de dollars, et 3.500.000.000 de dollars sont allés à d'autres pays.
Qui pourrait espérer l'emporter sur un semblable géant??? Sans compter les ressources humaines et matérielles de l'URSS, et le potentiel réuni de la Grande-Bretagne et du Commonwealth, sans oublier les colonnies africaines, les pays comme la France, la Belgique, la Grèce, ... qui continuent la lutte.


- 1er janvier 1944: En Nouvelle Irlande, des avions venant du Task Group de porte-avions du contre-amiral F.C. Sherman attaquent avec succès un convoi japonais, escorté de croiseurs et de contre-torpilleurs, au large de la base ennemie de Kavieng.
- 1er janvier 1944: Le général Stilwell crée le commandement opérationnel de la "Force Zèbre", une division chinoise entrainée et armée par les Américains.
- 3 janvier 1944: La France reconnait l'indépendance de la Syrie et du Liban.
- 3 janvier 1944: Front Est: les Russes reprennent Olevsk, au nord-ouest de Kiev. Ils reprennent aussi Novograd-Volynskii, et la ligne de chemin de fer qui la relie à Korosten.
- 6 juin 1944: Débarquement allié en Normandie. (130.000 hommes et 22.000 parachutistes).
- 16 décembre 1944: Début de la contre-offensive allemande dans les Ardennes: 250.000 soldats allemands, 2000 canons, 1500 chars et 1500 avions prennent d'assaut les positions américaines, défendues par seulement 82.000 hommes.



1945



- 13 juillet 1945: L'Italie déclare la guerre au Japon.
- 16 juillet 1945: Expérimentation de la première bombe atomique.
- 6 août 1945: Première bombe atomique, lancée sur Hiroshima. (92.233 morts et 37.425 blessés)
- 8 août 1945: La Russie déclare la guerre au Japon.
- 9 août 1945: Seconde bombe atomique: sur Nagasaki. (23.753 morts et 43.020 blessés)
- 2 septembre 1945 : Fin de la seconde guerre mondiale, avec la capitulation du Japon, signée à bord du cuirassé Missouri.
Bilan: 55.000.000 de morts; 3.000.000 de disparus, des dizaines de millions de sans-abris, et l'Europe à reconstruire...
Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 18:03

Dixmude

Strasbourg

Lorraine

Provence

Richelieu

Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 18:02

BISMARCK



TIRPITZ



Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 17:59

DUKE OF YORK



HOOD



KING GEORGE V



NELSON



Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 17:55

USS MISSISSIPI



USS ARIZONA



USS WEST VIRGINIA



USS NEW YORK



USS SOUTH DAKOTA



USS WISCONSIN





Le porte-avions d'escorte USS BOGUE avec ses Grumman TBF Avenger.

Le porte-avions USS HORNET, en 1941.


Le vieux porte-avions USS LANGLEY, coulé par les Japonais en 1942.

USS MIDWAY




Le porte-avions d'escorte USS MIDWAY à sa sortie des chantiers navals.

USS SARATOGA




L'USS SARATOGA en mars 1932, avec une grande partie de son groupe aérien sur le pont d'envol.

USS WASP




L'USS WASP à Pearl Harbor en 1942, peu avant qu'il ne soit coulé.

USS LEXINGTON



Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 17:54

 

Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 17:52

 

Repost 0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 17:48

Lieutenant, 1941
Cet officier de chars, vétéran de la guerre civile espagnole, porte la tenue spéciale en drap noir réservée aux personnels servant dans les engins blindés entièrement clos. A la boutonnière apparaît le ruban de la Croix de fer de 2eme classe et sur la poitrine, de gauche à droite, l'insigne des blindés de la légion Condor, la Croix de fer de 1ere classe et l'insigne des blessés.

 

Sergent, 1942
La version feldgrau de la tenue spéciale des blindés est adoptée en 1940 à l'usage des équipages de canon automoteurs mais plus tard dans la guerre, les personnels des divisions de panzergrenadiere de nouvelle formation en seront aussi dotés. Cet uniforme est porté avec une variété de pattes de collet selon l'unité. Les décorations sont la Croix de fer de 1ere et 2eme classe, l'insigne général d'assaut et l'insigne des blessés.

 

Caporal, 1941
Le Gefreiter Friedhelm Ollenschläger porte la tenue de sortie de temps de guerre des troupes blindées. Avant la guerre, cet uniforme noir n'est porté que pour le service à bord des engins, la tenue de sortie étant feldgrau.

 

Soldat, Waffen SS, 1944
Au début de la guerre en Russie, les équipages de chars utilisent divers types de combinaisons, provenant souvent de stocks d'effets capturés. En septembre 1941 est mise en service une combinaison d'une seule pièce en tissu camouflée SS, peu pratique, mais il faut attendre janvier 1944 pour que commence a être distribuée la version en toile cammouflée de la tenue en deux pièces des équipages d'engins blindés. Sur les pattes d'épaule passepoilées de rose (couleur distinctive des blindés), l'homme porte le monogramme LAH (Leibstandardte Adolf Hitler), insigne régimentaire, puis divisionnaire.

Capitaine, Luftwaffe, 1942
Le Hauptmann Hans Philipp porte la Fliegermütze (bonnet de police), la Fliegerbluse (vareuse de vol), une culotte et des bottes autour de l'une desquelles sont attachées des cartouches de pistolet-signaleur. La croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne lui a été décernée le 12 mars 1942 pour ses 82 victoires. Le grade figure au collet (trois ailes superposées) comme aux pattes d'épaule et l'on retrouve à ces deux emplacements la couleur jaune distinctive des personnels navigants.

 

Commandant, Luftwaffe, 1941
Werner Mölder, l'un des plus grand as de la chasse allemande est, dès septembre 1940, décoré de la Croix de chevalier avec feuilles de chênes. Ici commandant la Jagdgeschwader 51, il porte la Fliegermütze et, au lieu de la vareuse en drap, a enfilé un blouson non réglementaire en cuir noir, masqué en partie par son gilet de sauvetage à gonflage automatique du modèle attribué aux pilotes de monoplaces.

 

Lieutenant, Luftwaffe, 1944
L'Oberleutnant Erich Hartmann, de la Jagdgeschwader 52, porte la casquette "à la chasseur", coquetterie obtenue en retirant le raidisseur métallique et en écrasant la couronne de la casquette. Le blouson de cuir comporte des pattes d'épaule avec marques de grade et l'aigle de poitrine de la Luftwaffe.

 

Soldat (au sol), Luftwaffe, 1944
L'uniforme des divisions de campagne de la Luftwaffe a pour base celui des autres formations, bien que les pattes de collet soient souvent absentes de la vareuse ou de la Fliegerbluse. L'élément le plus distinctif en demeure la veste de camouflage.

 

Auxiliaire, Luftwaffe, 1944
Ce Flakhelver letton porte l'uniforme initialement mis en service pour les Jeunesses hitlériennes servant comme auxiliaires dans les unités de défense antiaérienne, avec pour différences la présence de l'insigne et des couleurs nationales lettones à la casquette et sur le brassard.

Lieutenant-colonel, Waffen SS, 1944
Le SS-Obersturmbannfürer Schmidhuber appartenant à la 7eme division de montagne Prinz Eugen porte la tenue standard des unités de montagne Waffen SS avec la casquette de ski, la vareuse, le pantalon de montagne serré dans des brodequins à ailes de mouche et les molletières élastiques. Ses marques de grades sont visibles sur la patte de collet gauche et aux pattes d'épaule. Servant dans une unité ne portant pas sur la patte de collet droite les runes SS, notre officier a reporté celles-ci sous la poche de poitrine gauche.

Adjudant Feldgendarmerie Waffen SS, 1944
Ce SS-Scharführer allemand appartenant à la 13eme division SS de montagne Handschar porte la coiffure distinctive de cette unité croate. L'insigne divisionnaire apparaît
sur la patte de collet droite et les couleurs nationales croates sur la manche gauche. Le hausse-col métallique, identique à celui des Feldgendarmes de l'armée de terre, est complété sur la manche gauche par l'insigne national de la police tissé en fil orange et par la bande de bras SS-Feldgendarmerie. La vocation des troupes de montagne est indiquée par l'edelweiss cousu sur le bras droit, par les guêtres spéciales de skieurs et par les brodequins à ailes de mouche.

Commandant, Wafen SS, 1943
Le SS-Sturmbannführer Jochen Peiper porte l'un des nombreux types de casquette hivernale avec la combinaison spéciale réversible attribuée aux personnels des blindés à partir de janvier 1943. Sur ses pattes d'épaule est visible le monogramme LAH en métal bronzé.

Soldat, 1943
Ce prisonnier allemand à Stalingrad présente un aspect pitoyable. Sa capote est bourée de vieux journaux ou de
paille pour le protéger du froid et il a chaussé par dessus ses bottes de marche une paire de surbottes en paille
qui sont normalement distribuées aux sentinelles à poste fixe et avec lesquelles il est impossible de marcher correctement. Les deux couvertures, luxe inouï dans la Russie ravagée par la guerre, lui seront sans doute bientôt arrachées.

 

Général d'armée, 1941
Le Generaloberst Hoth porte le nouveau modèle debonnet de police d'officier adopté en 1938, la vareuse surannée
du modèle de la Reichswehr avec poches de côté non plaquées et pattes posées en travers, et la culotte à Lampassen rouges. Au colet apparaît sa coix de chevalier de la Croix de fer et les pattes bordées des généraux, le grade
lui-même figurant sur les pattes d'épaule. Comptant parmi les grands chefs des blindés, Hoth commande en 1941
le 3eme Panzergruppe en Russie. En 1942, il déploie des efforts effrénés pour délivrer Stalingrad et en 1943 commande la plus grande formation blindée allemande de la guerre lors de la bataille de Koursk.

Soldat, 1943
La tenue spéciale de combat d'hiver, réversible, comporte une face blanche de camouflage-neige et une face soit en feldgrau uni, soit en camouflé. Les surbottes sont en cuir et feutre et l'équipement, standard, est souvent badigeonné de blanc à l'instar des armes.

 

Sergent, Waffen SS, 1943
Ce sous-officier de panzergrenadiere porteur d'une tenue très "fin de guerre" porte à la casquette la jugulaire de
cuir qui le distingue des officiers. La vareuse est d'un modèle tardif simplifié sans plis Watteau aux poches et les
bottes sont à tige basse, ainsi confectionnées dans un souci d'économie de cuir. Le grade apparaît au collet gauche
et sur les pattes d'épaule tandis que les gallons en bas des manches symbolisent la fonction de Spiess, ou major (Stabsscharführerdiensttuer...ouf).

Second maître, marine allemande, 1944
La combinaison de gros temps, le caban et le suroît de cet officier marinier sont typiques de la tenue d'hiver portée pendant les opérations navales en Baltique. Le grade est indiqué par le gallon de collet et l'ancre étalinguée sur la manche.

Repost 0